Comprendre son tout-petit grâce à la langue des signes bébé

La langue des signes pour les bébés, quelle drôle d'idée...
Détrompez-vous, c'est un formidable outil pour permettre à bébé de se faire comprendre !

Naturellement, nous utilisons tous des signes (chut, au revoir, non...). Pourquoi ne pas proposer un vocabulaire plus complet à bébé ?



Des parents ont testé un atelier de la So'Baby box


Grâce à notre programme Mamans Testeuses, trois mamans et deux papas ont participé à un atelier de comptines signées.
Notre partenaire, spécialiste de la langue des signes bébé et de la langue des signes pour sourds (LSF), leur a enseigné quelques mots avant de pousser la chansonnette sous l'oreille attentive des bébés et de leurs parents.
Au programme : Frère Jacques, Petit Escargot, Une Souris Verte et La Famille Tortue.
Une matinée "sous le signe" de la bienveillance et du partage.

Langue des signes (dormir)
Dormir

Langue des signes (tortue)
Tortue

Langue des signes (souris)
Souris



Mon expérience de Mamans Signeuse


Quand j'ai commencé à pratiquer les signes avec mon fils, j'attirais des regards curieux ("qu'est ce qu'elle fait ?", "son bébé doit être sourd"). Il faut avouer que la langue des signes bébé est peu répandue et donc génère des interrogations !

Au début, mon fils était plus observateur qu'acteur. Il regardait mes gestes sans pour autant les imiter. Vers 13 mois, il fait son premier signe lors de son goûter : il voulait ENCORE du gâteau. Quelle émotion ! On parle souvent de la fierté des parents pour les premiers pas ou pour les premiers mots... Je vous assure que cet instant était tout aussi fort pour moi !

Les mois suivants, son vocabulaire s'est enrichi et nous avons découvert tout l’intérêt de la langue des signes.
Tout d'abord, lors de ses réveils nocturnes (car oui, quand on est parent, on rêve de nuits paisibles), il savait parfaitement nous expliquer la raison de ses pleurs (soif, cauchemar, perte de doudou...), un réel soulagement pour toute la famille.
En journée, il adorait signer quelques mots pour participer à la vie quotidienne, tout était prétexte à communiquer avec nous : lorsque nous croisions un CHIEN, lorsqu'il voyait la PLUIE, quand nous allions acheter du PAIN...

Aujourd'hui, il a bien grandit et sait parfaitement parler. Quelques signes reviennent parfois quand il veut insister sur un mot, cela nous fait toujours sourire. Mon expérience est personnelle et chaque personne le vivra différemment mais j'ai la conviction que donner les moyens de communiquer à son enfant l'incite à s'exprimer davantage quand il grandit.